Titulaire d’un Master en Sciences de l’Education orienté « Education Tout au Long de la Vie » & pédagogies alternatives (Paris8, 2013), Marie porte le projet de « l’Ecole » depuis décembre 2014. La co-fondation de l’Ecole Dynamique à Paris en 2015 lui a apporté entre-temps l’expérience de la création d’une école hors contrat. 

AVS à temps-plein pendant 2 ans dans un lycée de Massy, elle est particulièrement sensibilisée à la place du handicap à l’école et au danger de créer des étiquettes et de considérer les différences comme des « troubles ». 

Marie a 2 enfants (2005 & 2007) passés alternativement par l’école traditionnelle publique, une école Montessori anglophone, une école démocratique, 2 ans d’Instruction En Famille & une période de phobie scolaire. Elle a à coeur de faire de l’école un véritable lieu de vie, ouvert sur le territoire et dans lequel le parent retrouve une vraie place, pour un continuum maison-école plus respectueux de l’enfant.

Auteure, conférencière et blogueuse depuis dix ans sur la parentalité et la créativité (Education Créative), Marie souhaite accompagner chacun sur la voie d’une réflexion personnelle, loin des « il faut » et des « tu devrais », pour que chacun (et chaque enfant) puisse tracer sa propre voie.

Titaua est née et a passé son enfance à Tahiti. C’est sur ces bouts de terre au milieu du Pacifique, que sa conscience du beau, de l’harmonie, du respect de la nature et des êtres vivants qui la composent, a pris racine. En 2011, Titaua a quitté une situation confortable dans un grand groupe hôtelier, après avoir compris que c’était auprès des enfants qu’elle voulait désormais « faire sa part », en les accompagnant sur leur chemin d’éco-citoyen et acteur de changement. Elle s’est engagée dans plusieurs projets d’associations, notamment avec les Colibris, Initiatives et Changement, EduKa-3000 et le Printemps de l’Education dont elle est co-fondatrice. Elle est ensuite devenue professeur des écoles. Aujourd’hui, elle est prête à mettre ses compétences et son énergie au service de la création d’un écosystème apprenant qui corresponde à ses valeurs et à son rêve d’une autre humanité. Titaua est maman de deux enfants.

Etudiante en école de commerce, Isabelle se sent très tôt attirée par la pédagogie et crée une mini-school pour apprendre l’anglais de façon ludique aux enfants de 7 à 11 ans. Après un premier parcours professionnel dans une Direction des Ressources Humaines, Isabelle, choisit d’évoluer vers l’enseignement public. Elle deviendra maman de 3 garçons.
Professeur des écoles, elle s’engage avec passion pour les pédagogies nouvelles pendant plus de 20 ans. Elle expérimente dans sa classe maternelle multi-âge, un lieu où les enfants deviennent acteurs de leurs apprentissages et où l’enseignant devient accompagnateur. Elle y met en place des ateliers autonomes, répondant aux attendus de fin de maternelle et incluant l’entraide et la coopération. Elle est maître d’Accueil pour la formation des jeunes en Master. En 2017-2018 elle devient enseignante référente pour les élèves en situation de handicap.
Enrichie par des formations en pédagogie Montessori, pédagogie positive, écoute active & gestion des conflits (les Ateliers Gordon), stage avec Céline Alvarez et animations avec Isabelle Filliozat et Catherine Gueguen, Isabelle a particulièrement l’envie d’accompagner les jeunes enfants vers l’autonomie, l’expression de leurs émotions et le développement de l’estime d’eux-mêmes ! A partir de septembre 2018, Isabelle s’engage à temps plein dans le projet de l’Ecole.

Après une formation universitaire en langue et littérature anglaise, Séverine s’est immédiatement tournée vers l’enseignement en suivant une formation à l’IUFM.

Depuis 15 ans, elle exerce donc le métier de professeur des Ecoles et depuis 9 ans, elle est directrice d’école. Durant ces années, les différents postes, les rencontres humaines, les formations et les questionnements permanents ont fait évoluer sa pédagogie.

Ses différents postes l’ont amené à travailler avec des enfants de différents univers : élèves de 3ème Segpa, enfants du voyage, enfants précoces, porteurs de handicaps ou enfants non francophones. Tout cela l’a amené à se former et à s’intéresser à d’autres pédagogies afin de donner du sens aux apprentissages qu’elle proposait.

Outre le fait de devoir s’adapter à tous les élèves quels qu’ils soient, Séverine a également l’expérience des classes multi-âge. Convaincue de l’impact positif que cela peut apporter, elle oriente également très fortement sa pédagogie sur l’autonomie de l’élève et sa prise d’initiative.